image-sample image-sample

A propos

Cette plateforme a pour objectif de servir d’interface entre les opérateurs privés, les structures gouvernementales de vérification et de surveillance des frontières et du marché, la structure en charge du contrôle qualité des équipements et celle en charge de la mise en œuvre du programme de normes et d’étiquetage énergétique au Bénin. Cette plateforme fournit également des informations sur les enjeux de l’efficacité énergétique.Cette plateforme est un outil indépendant conçu en synergie avec les outils existants des organismes de contrôle béninois.

Qu’est-ce que l’efficacité énergétique ?

L’efficacité énergétique est un concept qui permet de définir les moyens pour rationaliser la consommation d’énergie utile pour un service rendu. C’est une des clefs pour à la fois assurer toujours plus de services en consommant le moins possible d’énergie et endiguer les émissions de gaz à effet de serre.

L'efficacité énergétique d’un dispositif/système est le rapport entre ce que produit le dispositif ou le système, et ce qu'il absorbe comme énergie électrique.

Elle est d'autant meilleure que le système énergétique utilise le moins d'énergie possible pour produire le service demandé, que cela soit la réfrigération, de la climatisation, de l'éclairage ou toute sorte de besoin énergétique.

Consommer moins pour le même confort ou pour le même travail, tel est l'objectif de tout concept d'efficacité énergétique.

L’efficacité énergétique se définit comme une consommation en énergie moindre pour le même service rendu.

Il s’agit d'éviter le gaspillage de l'énergie en rationalisant l’utilisation de l’énergie et d’utiliser des technologies appropriées qui ne sont pas gourmandes en énergie.

Pourquoi devons-nous économiser de l’énergie ?

  • Parce que l'énergie au consommateur final est une ressource précieuse, onéreuse, utile mais épuisable ;

  • Parce que réduire les dépenses énergétiques revient à réduire le coût de production pour être plus compétitif sur le marché ;

  • Parce que la demande énergétique est en forte croissance dépassant souvent l’offre disponible (cause par exemple des délestages répétés de l’énergie électrique au Bénin) ;

  • Parce que toutes les formes d'énergie ont une empreinte environnementale et il faut veiller à réduire cette empreinte pour ne pas compromettre les générations futures.

Quels sont les intérêts du programme de normes de performance énergétique et du système d’étiquetage des appareils électroménagers ?

Les normes de performance énergétique et le système d’étiquetage d’efficacité énergétique des appareils électroménagers contribuent à :

  • Inciter le consommateur à comparer les appareils électroménagers et à choisir les appareils les plus performants dans une même catégorie ;

  • Retirer progressivement du marché les produits inefficaces au profit d’appareils plus performants ;

  • Renforcer la concurrence sur les marchés ;

  • Réduire la puissance électrique de pointe ;

  • Améliorer l’efficience économique nationale ;

  • Améliorer le bien-être des consommateurs ;

  • Eviter les impacts négatifs de l’exploitation des appareils électroménagers sur la santé humaine ;

  • Atteindre des objectifs pour lutter contre le changement climatique

Ressources

image-sample

Etiquette énergie, la bonne référence à l’achat

L’étiquette énergie est désormais obligatoire pour les lampes, les réfrigérateurs et les climatiseurs . Elle renseigne sur les consommations d’énergie de chaque équipement et facilite ainsi le choix du consommateur lors de l’achat de son équipement.

L’étiquette présente une étoile, deux étoiles ou trois étoiles en fonction du niveau d’efficacité énergétique de l’équipement :

  • Une étoile : équipements peu efficaces et moins d’économies,

  • Deux étoiles : équipements efficaces et quelques économies,

  • Trois étoiles : équipements très efficaces et plus d’économies

Etiquette énergie pour les lampes

image-sample

Etiquette-Energie pour les Climatiseurs

image-sample

L’étiquette énergie contient les renseignements suivants :

  • Le drapeau national du Bénin

  • Le nom du fabricant ou le modèle

  • XY, Z : la puissance frigorifique en kilowatt (KW)

  • X, Y : le ratio d’efficacité énergétique du climatiseur (EER) sans unité ou W/W

  • XYZ : la consommation énergétique en KWh/an

  • La classe d'efficacité énergétique du climatiseur correspond au nombre d’étoiles allant d’une à trois en nombre

Ces graphes présentent l’étiquette pour les lampes et des climatiseurs, des étiquettes analogues sont proposés pour les réfrigérateurs.








image-sample

Normes

Les normes ou exigences techniques minimales de performance énergétique et leurs autres caractéristiques visent à assurer une qualité minimale des équipements électroménagers fabriqués au Bénin ou importés pour être utilisés au Bénin.

Selon la réglementation en vigueur, sont interdites la fabrication, l’importation, la commercialisation ou la distribution à titre payant ou gratuit, sur toute l’étendue du territoire national, les lampes ou climatiseurs ne présentant pas les caractéristiques spécifiées dans les normes béninoises NB 10.07.001 et NB 17.02.001.

image-sample

Bonnes pratiques

"Faire des économies d'énergie au quotidien" c'est une préoccupation pour bon nombre de personnes et cela devra être ainsi. Il faut économiser l'énergie en adoptant de bonnes pratiques et des équipements efficaces ! Économiser l'énergie c'est rationnaliser notre consommation d’énergie pour la satisfaction de nos besoins. Par exemple, s’assurer que les portes et fenêtres sont bien fermées quand le climatiseur est en marche ou acquérir une lampe LED de 9 W en lieu et place d’une lampe fluorescente de 20W.

Eclairage

Pour rationnaliser la consommation d’électricité au niveau de ce poste de consommation, il faudra :

  • Adopter des lampes économiques: De nos jours, les lampes LED sont plus économique que les lampes fluorescentes compactes : 20% d’économie d’énergie est encore possible en passant des ampoules fluorescentes compactes vers les ampoules de type LED de qualité ;
  • Veiller à éteindre les ampoules en quittant une pièce.

Trois éléments pour choisir ces éclairages sont à considérer :

  • la puissance électrique en watts (W) ;
  • le flux lumineux exprimé en lumens (lm), une unité qui traduit la quantité de lumière émise par une source lumineuse ;
  • l’efficacité lumineuse, exprimée en lumens par watt (lm/W) : plus elle est grande, plus la lampe émet de lumière, à consommation identique.

Quelles ampoules choisir pour nos usages domestiques et pourquoi?

  • Les lampes halogènes haute efficacité

Durée de vie : 2 000 à 3 000 heures en moyenne

Efficacité lumineuse : 15 à 27 lm/W

Economies d’énergie par rapport à une ampoule à incandescence : 30 à 50 %

Dedans ou dehors, les lampes halogènes passent partout. Mais elles restent gourmandes en énergie. Les lampes fluocompactes et les LED offrent une efficacité lumineuse plus importante que les halogènes. On les choisira donc pour équiper ses luminaires, y compris les luminaires halogènes.

  • Les lampes fluocompactes

Durée de vie : 6 000 à 7 000 heures en moyenne, plus de 10 000 heures pour celles classées A+ ou A++ suivant l’étiquetage énergétique de l’UE.

Efficacité lumineuse : 50 à 100 lm/W voire plus.

Economies d’énergie par rapport à une ampoule à incandescence : jusqu’à 80 %

Elles se sont beaucoup améliorées ces dernières années, s’allument plus vite et offrent des ambiances lumineuses plus agréables que les premières générations. Elles s’utilisent cependant surtout à l’intérieur en raison de leur faible tolérance aux températures basses.

  • Les lampes à LED

Durée de vie : plus de 20 000 heures pour les LED classées A+ ou A++

Efficacité lumineuse : 60 à 120 lm/W

Economies d’énergie par rapport à une ampoule à incandescence : jusqu’à 90 - 96 %

Elles sont particulièrement adaptées aux luminaires dont on ne voit pas directement la source lumineuse. Durables, sobres, résistantes et permettant de varier l’intensité de l’éclairage, elles s’imposent comme la meilleure alternative avec en plus, un prix à la baisse.

Nos équipements multimédia

  • Lorsque vous avez terminé de les utiliser, éteignez complètement les appareils fonctionnant avec télécommande (projecteur, écran, lecteur vidéo, lecteur DVD, etc.). Les témoins lumineux de veille qui restent allumés ou clignotent jour et nuit consomment en effet beaucoup de courant. Cette « consommation passive» alourdit inutilement votre facture d'électricité.
  • Une fois les appareils chargés, débranchez les chargeurs. Un chargeur (de GSM par exemple) ou un transformateur (d'imprimante par exemple) continue à consommer, même si vous n'utilisez pas l'appareil.

Nos climatiseurs

  • ne pas dépasser  8 °C d’écart entre l’intérieur et l’extérieur, pour ce faire, il est recommandé de mettre la consigne du thermostat du climatiseur souvent à 24 ou 25°C (zone de confort normal) : Eviter de régler trop bas le thermostat car pour un climatiseur en bon état et bien dimensionné la température de la pièce ne baissera pas plus vite.
  • Eteindre la climatisation en quittant la pièce ou quand vous n'êtes pas dans la pièce pour longtemps. 
  • Fermer bien vos fenêtres et portes dans une pièce climatisée pour éviter de surconsommer de l’énergie !
  • Faire régulièrement des entretiens de vos climatiseurs. 

Nos Réfrigérateurs

  • Dégivrez régulièrement le compartiment congélateur de votre réfrigérateur (s'il ne possède pas le système de froid ventilé) car il empêche le froid de circuler correctement et entraîne une consommation d'énergie plus importante. Sachez que 3 mm de givre suffisent à augmenter de 30% sa consommation.
  • Ne placez pas votre appareil près d'une source de chaleur (four, radiateur, cuisinière) car son efficacité serait réduite et il solliciterait davantage le moteur pour produire du froid, d'où une surconsommation d'électricité.
  • Laissez au moins 5 cm de distance entre le mur et le réfrigérateur pour éviter les risques de surchauffe.
  • Ne placez pas d'aliments encore chauds dans le réfrigérateur 
  • Choisissez un modèle de meilleure classe énergétique (A titre d’exemples modèles A++ ou A+ pour les climatiseurs provenant de l’UE, modèles quatre ou cinq étoiles pour les climatiseurs venant du Ghana) qui, bien que plus cher à l'achat, se révèlera plus économique à long terme.
  • Ne laissez pas la porte inutilement ouverte. La chaleur se répand vite à l'intérieur de l'appareil qui consomme plus d'électricité pour revenir à un niveau de froid convenable.
  • Noter qu'un réfrigérateur neuf consomme 50% moins d'énergie qu'un réfrigérateur d'occasion.

L’industrie des lampes a subi une évolution importante grâce à l’investissement des pouvoirs publics, des fournisseurs mais aussi par le changement de comportement des consommateurs qui se tournent de plus en plus vers des lampes économes et performantes, dans un souci économique mais aussi de préservation de l’environnement.

Ainsi pour aider à faire le bon choix, l’étiquette énergie apposée sur l’emballage indique la performance énergétique de l’équipement.

Plusieurs types de lampes se retrouvent sur le marché allant des lampes à LED (plus efficaces) aux lampes incandescences (moins efficaces) :

  1. Les lampes à LED consomment peu d’électricité et durent longtemps (80% d’économies énergétiques par rapport aux lampes à incandescence et jusqu’à 20% si l’on passe d’une lampe LFC envisagées et 30 000 heures de durée de vie) ; Elles sont la meilleure solution d’éclairage domestique à condition qu’elles respectent les conditions de normes de performance énergétique, elles sont utilisables partout dans le logement et à l’extérieur, s’allument instantanément, supportent très bien les allumages répétés, résistent aux chocs, au froid et à la chaleur. De plus, les lampes à LED consomment peu d’électricité, qui représente un coût d’utilisation plus faible, ce qui compense leur prix d’achat plus élevé.

  2. Les lampes fluo compactes (LFC) consomment également peu d’électricité et durent longtemps (60% d’économies énergétiques par rapport aux lampes à incandescence envisagées et 8 000 heures de durée de vie). Sans pour autant atteindre l’efficacité des lampes à LED, elles sont également une bonne solution car souvent moins chères que les lampes à LED.

    Elles s’allument progressivement et sont donc particulièrement adaptées aux pièces qui restent longtemps allumées. Par contre, elles résistent peu au froid et à la chaleur, donc doivent être évités pour l’utilisation extérieur, elles chauffent peu et sont encore équipées pour certaines de culot à baïonnette qui évite de remplacer les douilles

  3. Les lampes halogènes sont moins économiques que les lampes à LED et les LFC et durent moins longtemps (30% d’économies énergétiques envisagées aux lampes à incandescences traditionnelles et 1000 heures de durée de vie).

  4. Les lampes à incandescences sont moins économiques que les lampes à LED, les LFC et les halogènes et durent moins longtemps que les halogènes (0% d’économies énergétiques envisagées et 1000 heures de durée de vie). Elles ne sont pas du tout efficaces, elles ne se retrouvent presque plus sur le marché. Ces lampes sont énergivores et proscrites de la commercialisation et de l’usage dans les ménages.

image-sample
  • Je choisis les climatiseurs les plus étoilés pour une faible consommation d’électricité.

  • J’adapte la température des climatiseurs avec le thermostat de l’appareil pour maintenir une température constante dans la pièce.

  • J’évite de laisser les portes et fenêtres d’une salle ouvertes lorsque le climatiseur fonctionne.

  • J’arrête systématiquement la climatisation lorsque les fenêtres sont ouvertes.

  • Je règle le thermostat à 25°C afin de profiter d’un confort maximum : votre climatiseur consomme de 3 à 5 % plus d’énergie pour chaque degré en dessous de 24°C.

  • J’effectue une maintenance régulière de mon climatiseur au moins une fois au six mois.

Statistiques

Nombre d'article par types d'équipements et statut d'approbation

Répartition par classe énergétique et par type d'équipement

Partenaires